Icon--AD-black-48x48Icon--address-consumer-data-black-48x48Icon--appointment-black-48x48Icon--back-left-black-48x48Icon--calendar-black-48x48Icon--Checkbox-checkIcon--clock-black-48x48Icon--close-black-48x48Icon--compare-black-48x48Icon--confirmation-black-48x48Icon--dealer-details-black-48x48Icon--delete-black-48x48Icon--delivery-black-48x48Icon--down-black-48x48Icon--download-black-48x48Ic-OverlayAlertIcon--externallink-black-48x48Icon-Filledforward-right_adjustedIcon--grid-view-black-48x48IC-logoutIC-upIcon--info-i-black-48x48Icon--Less-minimize-black-48x48Icon-FilledIcon--List-Check-blackIcon--List-Cross-blackIcon--list-view-mobile-black-48x48Icon--list-view-black-48x48Icon--More-Maximize-black-48x48Icon--my-product-black-48x48Icon--newsletter-black-48x48Icon--payment-black-48x48Icon--print-black-48x48Icon--promotion-black-48x48Icon--registration-black-48x48Icon--Reset-black-48x48share-circle1Icon--share-black-48x48Icon--shopping-cart-black-48x48Icon--start-play-black-48x48Ic-OverlayAlertIcon--summary-black-48x48tumblrIcon-FilledvineIc-OverlayAlertwhishlist
pont équipé de la technologie hydraulique de Bosch Rexroth

Un pont équipé de la technologie de Bosch Rexroth

Temps de lecture: 7 minutes

Un nouveau pont mobile a été installé sur l’autoroute A11, à l’endroit où elle franchit le canal Baudouin, entre Bruges et Knokke-Heist. Le but est de permettre aux gros bateaux de passer sans perturber outre mesure le trafic autoroutier. La structure repose sur la technique de propulsion hydraulique de Bosch Rexroth.

L'architecture et l'hydraulique

C’est une primeur en Flandre occidentale. Depuis 2017, un double pont mobile permet à l’A11 d’enjamber le canal Baudouin, entre Bruges et Knokke-Heist. C’est le premier pont à bascule installé sur une autoroute en Belgique. Mais ce n’est pas là sa seule particularité. Grâce au système hydraulique de Bosch Rexroth, le pont s’ouvre en à peine 90 secondes. “C’est l’hydraulique qui nous permet d’atteindre cette vitesse”, explique fièrement Jeroen Dieusaert, engineering manager de Bosch Rexroth.

Des propulsions pour des projets divers

“Bosch Rexroth est spécialisé dans la technologie de propulsion et de contrôle. En d’autres termes, nous fournissons des solutions intelligentes pour faire bouger, faire rouler, piloter ou contrôler des choses. Nous mettons au point des mécanismes qui fonctionnent suivant plusieurs sortes de propulsions. Hydrauliques ou électriques, par exemple”, précise Jeroen Dieusaert.

“Ce sont à la fois des entreprises privées, comme les fabricants de machines, et le secteur public qui font appel à notre savoir-faire. Notre offre est donc très variée. L’un des principaux avantages de Bosch Rexroth, c’est l’offre de packages complets. Nous proposons des solutions de A à Z.” C’est donc la technologie de Bosch Rexroth qui met en mouvement le double pont à bascule de l’A11.

Le pont s’ouvre et se ferme grâce à l’hydraulique

pont equipé

“Un entrepreneur avec lequel nous travaillons souvent nous a mis en contact avec le projet de l’A11. À l’instar d’autres entreprises, qui fournissent le béton, le métal ou l’électricité pour le pont, nous avons été chargés de l’hydraulique. Par conséquent, nous avons conçu le mécanisme qui ouvre et ferme le pont”, poursuit Jeroen Dieusaert. La propulsion repose sur des cylindres hydrauliques. L’énergie nécessaire à cet effet est fournie par 5 pompes. Chaque pompe est dotée d’un moteur électrique (avec des variateurs de fréquence intelligents IntraDrive Mi) d’une puissance de 200 kW. Cela représente une puissance totale disponible de 1 mégawatt.” Une telle puissance est assez exceptionnelle pour un pont. “C’est carrément spectaculaire”, affirme Jeroen Dieusaert.

Bon à savoir :

5 pompes, c’est beaucoup. “On a joué la sécurité”, explique Jeroen Dieusaert. “Il est impensable que le pont puisse être bloqué. Pour éviter ce risque, nous avons prévu de la réserve et installé 5 pompes. Si l’une d’entre elles tombe en panne, les quatre autres ont assez de puissance pour faire fonctionner le pont. D’ailleurs, une pompe suffit, en cas d’extrême nécessité.”

Bosch Rexroth

Pour un trafic fluide

Quand un gros bateau doit passer sous le pont, il doit envoyer une demande au gestionnaire du pont. Cette personne va vérifier si les conditions sont bonnes pour arrêter le trafic (il y a aussi une ligne de chemin fer à côté du pont). Le trafic est mis à l’arrêt via une signalisation dynamique et des barrières, à proximité du pont. “Le gros avantage de ce système hydraulique, c’est qu’il limite la gêne pour le trafic”, précise Jeroen Dieusaert.

Il faut à peine 90 secondes pour ouvrir (ou fermer) le pont. “Ce n’est pas une vitesse qui va de soi pour un pont de cette ampleur. Elle réduit considérablement le temps d’attente pour les automobilistes et les bateaux.” Après environ 15 secondes, le pont a atteint sa vitesse maximale. Au total, le trafic doit attendre maximum 20 minutes que le bateau soit entièrement passé sous le pont.

La technologie vidéo intelligente de Bosch surveille le trafic

pont A11

La technologie hydraulique de Bosch Rexroth n’est pas le seul atout joué par Bosch sur ce pont. Pour plus de sécurité, des caméras intelligentes ont été disposées un peu partout. Les objectifs sont multiples. D’abord, c’est pour contrôler le pont au niveau local. Ensuite, c’est pour informer le centre flamand de la sécurité routière. Ces images permettent de surveiller l’autoroute pour détecter les embouteillages et les accidents.

Bosch Rexroth est responsable de l’entretien

Pendant 30 ans, l’entretien de l’hydraulique du pont est de la responsabilité de Bosch Rexroth. “Quatre fois par an, nous vérifions complètement le pont. Il y a trois petits entretiens et un gros”, dit Jeroen Dieusaert. “Nous examinons le cœur de l’installation et vérifions l’hydraulique dans les moindres détails. Y a-t-il encore assez d’huile ? Y a-t-il une fuite ? Les filtres sont-ils encore assez propres ? Tout fait l’objet d’un contrôle minutieux pour assurer le fonctionnement optimal du système. C’est notre priorité.” Après 30 ans, c’est la Région Flamande qui sera responsable de l’entretien du pont.

Envie de voir les autres projets de Bosch Rexroth ? Ou d’en savoir plus sur les systèmes de propulsion qu’ils développent ? Rendez-vous sur le site de Bosch Rexroth.

Partager sur :