Icon--AD-black-48x48Icon--address-consumer-data-black-48x48Icon--appointment-black-48x48Icon--back-left-black-48x48Icon--calendar-black-48x48Icon--Checkbox-checkIcon--clock-black-48x48Icon--close-black-48x48Icon--compare-black-48x48Icon--confirmation-black-48x48Icon--dealer-details-black-48x48Icon--delete-black-48x48Icon--delivery-black-48x48Icon--down-black-48x48Icon--download-black-48x48Ic-OverlayAlertIcon--externallink-black-48x48Icon-Filledforward-right_adjustedIcon--grid-view-black-48x48IC-logoutIC-upIcon--info-i-black-48x48Icon--Less-minimize-black-48x48Icon-FilledIcon--List-Check-blackIcon--List-Cross-blackIcon--list-view-mobile-black-48x48Icon--list-view-black-48x48Icon--More-Maximize-black-48x48Icon--my-product-black-48x48Icon--newsletter-black-48x48Icon--payment-black-48x48Icon--print-black-48x48Icon--promotion-black-48x48Icon--registration-black-48x48Icon--Reset-black-48x48share-circle1Icon--share-black-48x48Icon--shopping-cart-black-48x48Icon--start-play-black-48x48Ic-OverlayAlertIcon--summary-black-48x48tumblrIcon-FilledvineIc-OverlayAlertwhishlist
Histoire de l'entreprise

Les premiers pas 1886-1905

Temps de lecture : 10 min

De nombreuses étapes jalonnent les débuts du Groupe Bosch. Son indépendance, son entrée sur le marché de l'automobile, son expansion hors d'Allemagne et son arrivée parmi les grands constructeurs.

Dessin de courbes ascendantes, un homme (Robert Bosch) avançant vers le sommet.

« Les hauts et les bas » — les premiers pas

Les années d'apprentissage et de compagnonnage ont éveillé en Robert Bosch un désir précoce d'indépendance. En 1886, il ouvre un atelier de mécanique de précision et d'ingénierie électrique à Stuttgart. Les premières années sont marquées par des hauts et des bas et ce n'est qu'au milieu des années 1890 que le décollage s'amorce, rapidement et inexorablement.

En novembre de 1886, Robert Bosch s'installe dans son premier atelier à l'ouest de Stuttgart avec un compagnon et un garçon de courses.
En novembre de 1886, Robert Bosch s'installe dans son premier atelier à l'ouest de Stuttgart avec un compagnon et un garçon de courses.
Pour que les clients trouvent l'atelier caché dans l'arrière-cour, Bosch conçoit, en 1890, un symbole qui identifie l'entreprise.
Pour que les clients trouvent l'atelier caché dans l'arrière-cour, Bosch conçoit, en 1890, un symbole qui identifie l'entreprise.

Premiers produits et services

Bosch réalise tous les travaux de mécanique et d'électrotechnique de précision confiés par ses clients tels que l'installation de systèmes téléphoniques et de sonnettes électriques. Lorsqu'on lui demande de fabriquer un magnéto d'allumage pour un moteur stationnaire à l'appui d'un modèle, il le perfectionne et donne ainsi le coup d'envoi à la production de magnétos d'allumage.

En 1896, Bosch propose au client d'installer un indicateur de niveau d'eau à distance.
En 1896, Bosch propose au client d'installer un indicateur de niveau d'eau à distance.
Le mécanisme de contact dans un indicateur de niveau d'eau à distance requiert une fabrication de précision de l'appareil pour que celui-ci transmette le niveau d'eau à la base située à une certaine distance.
Le mécanisme de contact dans un indicateur de niveau d'eau à distance requiert une fabrication de précision de l'appareil pour que celui-ci transmette le niveau d'eau à la base située à une certaine distance.
Produit à caractère inhabituel, des machines à écrire pour aveugles sont fabriquées dans les ateliers Bosch au cours des deux premières décennies.
Produit à caractère inhabituel, des machines à écrire pour aveugles sont fabriquées dans les ateliers Bosch au cours des deux premières décennies.
Dessin illustrant le développement du magnéto d'allumage.

L'étincelle qui a tout déclenché — le magnéto d'allumage

À partir de 1897, Bosch commence à équiper les automobiles de magnétos d'allumage au design plus adapté, il est alors le seul fabricant à proposer des systèmes d'allumage réellement fiables. En 1902, l'ingénieur développeur de Bosch, Gottlob Honold, améliore la conception de la magnéto basse tension et met au point le premier système de magnéto d'allumage haute tension équipé de bougies Bosch. Grâce à ce nouveau produit, Bosch deviendra un équipementier automobile international de premier rang.

En 1887, la reproduction d'un magnéto d'allumage basse tension marque le début des recherches de Bosch dans le domaine de l'allumage des mélanges de carburant.
En 1887, la reproduction d'un magnéto d'allumage basse tension marque le début des recherches de Bosch dans le domaine de l'allumage des mélanges de carburant.
En 1897, l'allumage magnéto automobile est utilisé pour la première fois sur un tricycle De Dion Bouton. De nombreux tests sont nécessaires avant d'atteindre un fonctionnement parfait.
En 1897, l'allumage magnéto automobile est utilisé pour la première fois sur un tricycle De Dion Bouton. De nombreux tests sont nécessaires avant d'atteindre un fonctionnement parfait.
Le système d'allumage magnéto haute tension, dont le brevet est déposé par Bosch en 1902, marque un tournant dans l'ascension du fournisseur automobile.
Le système d'allumage magnéto haute tension, dont le brevet est déposé par Bosch en 1902, marque un tournant dans l'ascension du fournisseur automobile.
Premier système d'allumage magnéto haute tension à bougie, type Hdh (1902)
Premier système d'allumage magnéto haute tension à bougie, type Hdh (1902)

Gottlob Honold

Photo : Gottlob Honold (1901)

Innovateur doué d'un prodigieux flair

« Quand Honold met au point un nouvel objet et passe à l'étape de fabrication, tout l'univers Bosch s'agite pour obtenir le produit fini. »

C'est l'hommage rendu par Robert Bosch à son chef d'ingénierie de longue date, engagé comme apprenti au tout début. Outre le système d'allumage magnéto haute tension, il est également le brillant inventeur des systèmes d'éclairage, démarreurs et avertisseurs du portefeuille des produits Bosch — jusqu'à sa mort prématurée en 1923.

Photo : Gottlob Honold (1901)

Propriétaire — La première usine

Bosch a déménagé plusieurs fois avant de se décider à construire une usine. Sa première intention est de louer un ou plusieurs étages, mais il en est autrement. Bien au contraire, l'usine Bosch construite en 1901 n'a cessé de s'étendre jusque dans les bâtiments environnants.

Construite entièrement en béton armé, la première usine est un projet d'avant-garde en 1900, même si la façade arborait un style renaissance.
Construite entièrement en béton armé, la première usine est un projet d'avant-garde en 1900, même si la façade arborait un style renaissance.
Quelques collaborateurs de Bosch posent pour une photo de groupe sur l'escalier de la cour de la nouvelle usine en 1901.
Quelques collaborateurs de Bosch posent pour une photo de groupe sur l'escalier de la cour de la nouvelle usine en 1901.
Les collaborateurs de Bosch enroulent le fil autour de la bobine d'allumage des magnétos, entièrement à la main, sur un bobinoir d'induit vers 1900.
Les collaborateurs de Bosch enroulent le fil autour de la bobine d'allumage des magnétos, entièrement à la main, sur un bobinoir d'induit vers 1900.
En quelques années, l'usine Bosch passe d'une simple fabrique à un site de grandes dimensions (1905).
En quelques années, l'usine Bosch passe d'une simple fabrique à un site de grandes dimensions (1905).
Dessin d'une ancienne voiture avec passagers et un panneau routier indiquant « Londres »

Aux portes de l'international — Les premières représentations

« …Sur le sol britannique… » — cela fait longtemps que Robert Bosch en rêve. En 1898, il crée la première société Bosch hors d'Allemagne en partenariat avec l'Anglais Frederic Simms. C'est son premier pas sur le marché global. D'autres représentations suivent rapidement dans d'autres pays européens.

Magnetos Simms Bosch ouvre sa première représentation dans la Store Street de Londres en 1898. Une autre représentation est ouverte l'année suivante à Paris.
Magnetos Simms Bosch ouvre sa première représentation dans la Store Street de Londres en 1898. Une autre représentation est ouverte l'année suivante à Paris.

Magnétos de Paris — Première production à l'étranger

Après le Royaume-Uni, la France est le marché européen le plus important du secteur automobile. Bosch y ouvre une filiale en 1899. Les affaires peuvent difficilement aller mieux à Paris et, depuis 1905, Bosch couvre l'ensemble de la demande de systèmes d'allumage magnéto grâce à la production de sa propre usine à portée de vue de la tour Eiffel.

Les droits de douane et les longs trajets routiers incitent Bosch à démarrer la fabrication à Paris en 1905.
Les droits de douane et les longs trajets routiers incitent Bosch à démarrer la fabrication à Paris en 1905.

Course automobile — La première annonce publicitaire

C'est à l'aube du XXe siècle que se déroulent les premières courses automobiles internationales de renom. C'est l'occasion pour les fabricants d'automobiles et équipementiers d'afficher leurs prouesses. Sur le sol irlandais en 1903, le Belge Camille Jenatzy mène une Mercedes à la victoire lors de la Gordon Bennett Cup, en partie grâce à la fiabilité du système d'allumage Bosch, et ce, malgré une rude mise à l'épreuve.

En 1903 sur le sol irlandais, le Belge Camille Jenatzy remporte la Gordon Bennett Cup au volant d'une Mercedes équipée du système d'allumage Bosch.
En 1903 sur le sol irlandais, le Belge Camille Jenatzy remporte la Gordon Bennett Cup au volant d'une Mercedes équipée du système d'allumage Bosch.
À la barbe et aux cheveux roux ainsi qu'avec son long cache-poussière rouge, Jenatzy devient une icône publicitaire. Il a fait de la publicité pour le système d'allumage Bosch en tant que « Diable rouge » jusqu'en 1918.
À la barbe et aux cheveux roux ainsi qu'avec son long cache-poussière rouge, Jenatzy devient une icône publicitaire. Il a fait de la publicité pour le système d'allumage Bosch en tant que « Diable rouge » jusqu'en 1918.